Tous les pays du monde subissent l’inflation de nous jours, surtout en France, le gouvernement désire établir une série d’actions pour pouvoir aider les personnes et les ménages disposant de revenus modestes. Le projet à ce sujet trouve doucement un chemin dans l’Assemblée Nationale, du coup, pour tous les Français dans une situation de précarité, on constate une urgence, d’où l’idée d’aide sous forme de chèque alimentaire pour aider les personnes en difficulté.

Le chèque alimentaire c’est quoi, et quels produits sont potentiellement exclus de ce chèque ?

A lire en complément :

Le chèque alimentaire c’est quoi ?

Source image : Pixabay

Le chèque alimentaire représente un aide alimentaire pour aider les personnes ou les ménages fragiles sur le plan financier et leur permettre de faire des courses décentes. En effet, l’augmentation des prix des produits alimentaires a touché presque tous les ménages français.

Le futur projet sur le chèque alimentaire devrait alors encourager les français vivant dans des conditions modestes d’acheter davantage des produits plus décents.

En parallèle :

Il ne faut pas oublier qu’en France, la consommation des ménages en légumes et fruits reste insuffisante par rapport aux préconisations mises en place par les agences dans le domaine de la santé. En effet, plus de la moitié des enfants français consommeraient pas plus de deux légumes et fruits tous les jours. Pour davantage d’information à ce sujet, faites un tour sur magazine-economie.fr.

Quels produits sont potentiellement exclus de ce projet ?

Pour que tous les ménages profitant de cette aide aient une alimentation équilibrée, l’Assemblée du gouvernement pourrait décider d’exclure quelques produits néfastes qui pourraient nuire la santé des bénéficiaires du projet, et surtout mettre un point sur la consommation de légumes et de fruits mais surtout des produits bio.

Il faut savoir donc que le projet exclura les produits avec une qualité nutritionnelle médiocre, affirmés par les professionnels en santé mauvais pour la santé, ces produits selon eux trop riches en gras, en sel ou encore en sucre.

Le gouvernement s’accordera peut-être sur l’exclusion des produits de piètres qualités qui pourraient être nuisibles pour la santé, comme :

  • Les produits qu’on trouve dans les Fast-food ou des restaurations rapides comme les hamburgers, pizza ou autres encore.
  • Les produits cuisinés et vendus comme prêts-à-consommer : en surgelés, en conserves ou en barquettes. Ces produits sont à exclure puisque, en effet, ils contiendraient notamment trop d’additifs, et beaucoup trop de gras ou bien trop de sucre ou de sel alors qu’ils contiennent généralement trop peu de vitamines.
  • De nombreux produits industriels comme les gâteaux industriels, les bonbons, les biscuits, les viennoiseries ou encore les nuggets.

Il faut noter que ces produits alimentaires sont en général faits de composants de très mauvaise qualité, peu intéressants nutritionnellement parlant mais trop riches en matière de calorie. En plus, selon les professionnels en santé, ces produits sont en général les causes de diabète, des maladies cardiovasculaires et surtout l’obésité, mais aussi d’autres maladies.

Le chèque alimentaire a donc pour but de hausser le pouvoir d’achat aux personnes avec des revenus modestes, il s’agit vraiment d’un projet qui cherche à améliorer la santé publique.

En bref, les chefs de gouvernement ne resteront pas inactifs face à la difficulté des habitants, il essaiera de trouver des solutions comme le chèque alimentaire.

Source image à la une : Pixabay